[Portrait] Eva, faire son service civique dans un domaine qui la passionne

Eva, 17 ans, est engagée en service civique, au sein de la Ligue de l’enseignement 42 et mise à disposition de l’olympique Riorges gymnastique. Gymnaste depuis l’enfance, Eva cherchait à gagner de l’expérience avec les enfants afin de partir à l’étranger en tant que fille au pair.

Eva est en terminale général, en parallèle de ces cours, elle effectue un service civique au sein de l’olympique Riorges gymnastique depuis octobre : “Au début c’était compliqué de gérer l’emploi du temps du lycée et le planning du service civique, il fallait que je m’organise et de base je ne suis pas quelqu’un de très organisé. Là ça m’a permis d’avoir le sens de l’organisation et d’apprendre à me connaître parce que je ne me pensais pas aussi patiente que ça.” 

A seulement 17 ans, Eva a déjà plein de projets. Même si elle hésite encore entre une licence science de l’éducation ou une fac de langue après le Bac, elle est sûre d’une chose : elle veut partir à l’étranger. “De base je voulais partir à l’étranger en tant que fille au pair, mais il me fallait de l’expérience avec les enfants, c’est pour ça que j’ai commencé mon service civique. Maintenant, je pense plus partir à l’étranger dans le cadre de mes études.” Elle parle donc à son club de son projet, et c’est ensemble avec la ligue de l’enseignement 42 qu’il crée cette mission faite sur mesure, presque, pour Eva. La lycéenne nous explique : “Ma mission c’est d’accompagner les enfants, aider les entraîneurs, je crée des activités, je les accueille surtout en temps de covid, les parents ne peuvent plus rentrer. Pour ma mission, il faut de la patience, être mature, avoir confiance en soi pour pouvoir parler devant 15 enfants, et être organisé. Je suis plus sociable depuis que j’ai commencé ma mission, je suis sortie de ma coquille.”

Les mini-gymnastes de l’Olympique Riorges Gymnastique en atelier

C’est quand même mieux de faire un service civique dans un milieu qu’on aime bien, et sachant que la gym c’est ma passion, c’est toute ma vie, faire apprendre ce que j’aime aux autres, je ne peux pas rêver mieux.

Une mission dans laquelle elle s’épanouit puisque pour Eva, la gym est une passion depuis toute petite. A trois ans, elle commence la discipline. A l’âge de six ans, elle concourt dans ses premières compétitions, et à dix ans elle rentre dans la catégorie haut niveau : “J’ai découvert le service civique par mon frère. Il était en première année d’étude et il l’a fait dans son club de handball. J’ai de la chance de faire un service civique dans un domaine qui me passionne. Ce que j’aime le plus c’est être avec les enfants et discuter avec eux, les encourager, et aussi leur faire prendre confiance en eux et les voir évoluer, ça me plait bien. La difficulté, c’est de créer des activités qui ne sont pas toujours les mêmes. ”

Plus tard, Eva aimerait devenir professeur des écoles, ou professeur d’anglais. Avant de conclure l’interview, elle nous confie : “Sinon, rien à voir, mais j’aimerais bien aussi être doubleuse. C’est aussi pour cela que j’envisage une fac de langue.”

Si quelqu’un hésite à faire un service civique ? Je lui dirais de tout de suite foncé mais faire attention de trouver une mission qui lui plait. Il n’y a que du positif.

Web Reporter 42

Bonjour, je suis Coralie, la Volontaire Web Reporter 2020-2021.