[Article] : Au cour de sa lecture, Carole nous raconte son engagement auprès de Lire et Faire Lire.

Interview de Carole, Volontaire à la Ligue de l’Enseignement de la Loire 42.

« Je ne pensais pas avoir une expérience aussi agréable »

Carole s’est engagée  dans une mission de Service Civique auprès de l’association Lire et Faire Lire.

Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Carole, j’ai 26ans (j’ai signé mon contact, j’avais encore 25 ans 😉 ) j’ai un bac S. J’ai également fait une MANAA (mise à niveau en arts appliqués) a Bellecour école d’art à Lyon puis 2ans de concept art dans la même école (le design du jeu vidéo, et de film d’animation). Je me suis rendu compte que je n’aimai plus parce qu’il y avait beaucoup trop de pression, je me suis donc orientée vers l’histoire, c’est un milieu qui m’intéressai déjà de base.

 Avant le Service civique, que faisais-tu ?

Comme je les dit plus haut j’étais étudiante, mais avec mes soucis de santé j’ai du tout arrêté.

Comment as-tu entendu parler du service civique ? Et pourquoi t’être engagé ?

Tout simplement parce que ma santé ma conduite à être hospitalisé alors que j’étais sur le point de terminer ma licence et que j’avais était accepté dans 6 masters différents. J’ai envisagé à la sortit de mon hospitalisation de trouver un emploi, éventuellement de faire un petit break au niveau des études pour répondre un rythme de vie, donc j’avais 2 possibilités, soit de prendre un CDD soit une amie m’avait parlé d’un service civique qu’elle avait fait et sa lui avait bien plus, je me suis dit comme c’est la dernière année que je suis éligible, pourquoi ne pas tenter.

Pourquoi cette mission ?

J’ai postulé à 3 missions différentes, dont Lire et faire lire qui était une mission qui m’attiré, mais qui concorder pas au niveau des dates de disponibilité. J’ai pu voir pendant la réunion de présentation que la mission était toujours disponible, j’ai donc choisi celle-ci, car j’ai fait plusieurs années de vacation, en bibliothèque, et que je connaissais bien le domaine du livre.

En quoi consiste ta mission ?

Ma mission est très varié, je suis un peu polyvalente, je fais le relai pour les 200 bénévoles de l’organisation de la Loire pour maintenir le contact avec eux, faire en sorte qu’ils ne se sentent pas isolés , j’accueille également les nouveaux bénévoles pour leur expliquer le fonctionnement de l’association, j’aide pour  la partie administrative ( les inscriptions, les conventions avec les écoles) je fais également des lectures pour les enfants, et pour finir les événementielles qui vont arriver comme la nuit de l’handicap ou la fête du livre.

En quelques mots, qu’est-ce que l’association lire et faire lire ?

C’est un projet qui a été mis en place il y a 20 ans par Alexandre Jardin pour inciter les jeunes à avoir le goût de la lecture depuis le plus jeune âge par l’intermédiaire de personne plus âgé.

Comment faites-vous pour acquérir les livres que vous utilisez ?

Pour les livres se sont essentiellement des dons, il y a également les invendus offerts par les librairies. La bourse au livre et les médiathèques de Saint-Étienne qui propose quelque fois des livres à 5 euros. Il y a effectivement une petite bibliothèque qui contient environ 500 documents et des livres dont je dois gérer l’emprunt, mais c’est quand même essentiellement des dons car un album coûte environs 15-20euros et au niveau de l’association on n’a pas forcément le budget.

Quel aspect de ta mission préféré-tu ?

Je dirais globalement un peu tout, parce que j’aime bien l’aspect polyvalent de ma mission, de pas rester sur une seule tache à faire. Aussi le fait de m’occuper des bénévoles, de les aider sur leur choix de livres, puis la lecture aux enfants, les voir s’intéresser et d’avoir des enfants qui au départ vont dire «je déteste la lecture » mais qui à la fin sont ceux qui ne veulent plus partir, et qui vont être dans l’entente d’une séance de lecture prochaine me plais beaucoup.

Le contact avec les enfants, ce n’est pas trop difficile ?

Il faut s’adapter au lectorat, donc moi je fais des séances de lecture avec les 3-5 ans, le plus difficile est de les canaliser. Comme je les dis plus haut il y a des enfants qui m’ont dit qu’ils détestent la lecture, j’ai donc compris que pour cette tranche d’âge il faut des histoires courtes et percutantes. J’ai su m’adapter en matière de lecture, maintenant tous les enfants attendent ça avec impatience. Au départ je faisais 4 livres max maintenant j’en fais 6.

Que comptes-tu faire après le Service civique ?

Mon contrat de service civique a été casser au bout de 3 mois, je vais travailler avec la ligue de l’enseignement pour un CDD de 12 mois.

Je suis très contente parce que j’allais chercher un CDD après mon service civique, en plus de passer mon semestre de fac pour valider enfin ma licence. Ce CDD va consister à aider la coordinatrice de la Loire dans sa mission, en l’allégeant au maximum dans le suivi des bénévoles et également faire quelques animations complémentaires sur le thème des parcours citoyen (l’égalité homme-femme, la laïcité pour les jeunes enfants.

Que dirais-tu as une personne qui veut faire un service civique, mais qui hésite ?

Je lui dirai de ne pas hésiter, de se renseigner, que je ne pensais pas avoir personnellement une expérience aussi agréable, que j’ai rencontré des personnes dans le cadre du service civique que ça soit des bénévoles, d’autres services civiques qui sont adorables et hyper sympas. Il faut oser, par exemple pour les personnes en décrochage scolaire, cela peut les aider, leur faire une bonne pose et être l’occasion de voir le monde du travaillent, sans y être vraiment, mais de pouvoir expérimenter des choses que l’on n’aurait pas l’occasion de faire en temps normal.

Flora

Bonjour, je suis Flora, la Volontaire WebReporter 2019-2020.