[Article] : Il était une fois, Carole et son engagement auprès de Lire et Faire Lire.

On peut tout à fait raconter une histoire autrement qu’en lisant un livre.

 

 Du haut de ses 18 ans, Carole s’est engagée depuis 5 mois dans une mission de Service Civique auprès de l’association Lire et Faire Lire à Saint-Etienne. Une façon pour elle de découvrir le milieu associatif et d’explorer une nouvelle voie professionnelle tout en poursuivant ses études dans le domaine de la cosmétique. 

Bonjour Carole, peux-tu te présenter brièvement.

Je m’appelle Carole, j’ai 18 ans et je suis Service Civique à l’association Lire et Faire Lire à Saint-Etienne.

Avant le Service Civique, que faisais-tu ?

J’étais et suis toujours en étude en fait, des études qui ne me plaisent pas énormément.

Comment as-tu découvert la mission ?

Donc j’ai découvert la mission Lire et faire lire à la réunion d’information de la Ligue de l’Enseignement de la Loire. Alors j’avais déjà effectivement postulé à des annonces sur le site du Service Civique et c’est à moment que j’ai reçu un mail d’invitation à la réunion d’information dans les locaux de la Ligue et c’est à ce moment que j’ai découvert la mission.

Est-ce que tu peux nous décrire la structure qui t’accueille ?

C’est l’association Lire et Faire Lire, une association créée par Alexandre Jardin qui permet à des personnes senior ou retraités d’avoir un lien avec les enfants et d’aller leurs lire des histoires que ce soit dans des bibliothèques, dans les écoles ou dans les amicales laïques, même s’il y en a un peu moins.

L’engagement de Carole ne se limite pas à “simplement” faire la lecture pour les plus jeunes.

Que fais-tu dans ta mission au quotidien ?

Je vais lire dans les amicales laïques, je participe à des temps de formation, je m’occupe du fond de livre qu’on a ici dans les locaux, c’est-à-dire que c’est moi qui m’occupe de la gestion quand des lectrices viennent emprunter ou rendre des livres. Je m’occupe également de l’aspect administratif, tout ce qui concerne les fiches d’inscription et la prise de contact avec les écoles entre autres.

Comment faites-vous pour acquérir les livres que vous utilisez ?

Il y a des achats effectuer directement par l’association, mais il y aussi des livres qui ont été donné par des médiathèques.

Une bibliothèque pour des centaines d’histoires différentes.

Quels sont les projets que tu as ou que tu vas réaliser ?

J’ai eu un projet assez intéressant il n’y pas si longtemps, avec Alexandre Soudan (chargé de Mission Éducation à la Ligue de l’Enseignement de la Loire.). Nous sommes allés dans les écoles à la rencontre des élèves pour leurs parlers d’égalité homme-femme (entre les filles et les garçons.). Alexandre s’occuper de réaliser des petites animations et moi, je m’occuper de la partie lecture en leur lisant des histoires en lien avec ce thème, s’en suivait un débat avec les enfants sur l’histoire que je venais de raconter.

Le contact avec les enfants n’est pas trop difficile ?

Alors ça dépend dans quel établissement et ça dépend également des enfants en eux même. Ils n’ont pas tous forcément reçu la même éducation, ils ont tous un vécut un différent, mais dans l’ensemble oui ça se passe plutôt bien malgré quelques fois où les lectures ont été un petit peu plus compliqués que d’autres.

Ce n’était pas trop compliqué d’aborder ce genre de sujets avec eux ?

Oui, parce que les enfants ont des idées qui sont influencées par ce qu’ils voient/entendent dans les médias et surtout par l’opinion et la façon de penser de leurs parents.  C’est parfois un peu compliqué de leur faire comprendre qu’une Maman peut réparer une voiture aussi bien qu’un Papa par exemple.

Raconter, expliquer, interagir … Des notions qui sont au cœur de la mission de Carole.

Que comptes-tu faire après le Service Civique ?

J’aimerais bien pouvoir me réorienter au niveau de mes études puisque celle que je fais actuellement ne me convienne pas du tout, mais je ne sais pas encore dans quel domaine exactement. J’aimerais également tenter le concours d’entrée au Conservatoire de Saint-Etienne pour essayer de faire une carrière musicale.

Que dirais-tu à un jeune qui serait tenté par le Service Civique ?

Je lui dirais de bien choisir son moment, puisque le Service Civique est quelque chose que l’on ne peut faire qu’une seule fois dans sa vie. C’est quelque chose de vraiment enrichissant puisque ça nous permets de rencontrer tout un tas de personnes différentes et de tisser de nouveaux liens. Cela nous permet également de sortir du cadre de la formation qu’on a suivis et de découvrir un domaine totalement différent ! Un avantage sérieux pour les jeunes qui ne se plaisent pas dans les études qu’ils font, comme moi par exemple.

 

Le podcast de Carole 

 

Crédit musique : DJ Quads – Amaze Yourself

 

Théo

Bonjour, je suis Théo, le Volontaire WebReporter 2018-2019.