[Article] Lucas, Volontaire à l’Ufolep : Du Sport à l’E-Sport il n’y a qu’un pixel !

Engagé au sein de l’UFOLEP Loire, dans les locaux de la Ligue de l’Enseignement 42 pour une mission de 6 mois, Lucas est chargé de développer l’E-Sport au sein de la fédération sportive. Nous avons pu le rencontrer à l’occasion du premier tournoi E-Sport de l’UFOLEP qui a eu lieu le 23 mars dernier.

 

Bonjour Lucas, peux-tu te présenter et nous expliquer en quoi consiste ta mission ?
Je m’appelle Lucas, j’ai 19 ans. Cela fait maintenant depuis janvier que je suis volontaire auprès de L’UFOLEP pour une mission de développement de l’E-Sport. L’objectif principal de ma mission est de faire le lien entre sport réel et sport virtuel.

L’UFOLEP qu’est-ce que c’est ?
L’UFOLEP (l’Union Française des Œuvres Laïques d’Éducation Physique.) est la première fédération sportive multisport de France. Elle permet aux adhérents de pratiquer un sport parmi les 130 que nous proposons, mais également de participer à des formations ou à des événements organisés toute l’année ! Depuis peu, l’UFOLEP a commencé à développer une section dédiée à l’E-Sport et je participe à développer cette pratique sur Saint-Etienne et ses environs.

Tu peux nous faire un petit rappel sur ce qu’est l’E-Sport ?
L’E-Sport, c’est la pratique compétitive de jeu vidéo, que ce soit sur console ou sur ordinateur. À partir du moment où il y a dimension compétitive multijoueur sur un jeu vidéo, on peut dire qu’il est « E-Sportif ».

Qu’est-ce que tu fais dans ta mission au quotidien ?
Je m’occupe principalement de la communication, que ce soit sur le web avec la création d’un compte Twitter UFOLEP ou via la création d’affiche ou de flyer pour promouvoir les événements que nous organisons. Je participe aussi à la création et à la mise en place des tournois E-Sports. J’ai également participé à la construction d’une malle E-Sport que l’on met à disposition des associations affiliées à l’UFOLEP et qui permet à ceux qui l’empruntent d’avoir du matériel pour organiser des activités autour du jeu-vidéo.

On a pas le temps de s’ennuyer à l’UFOLEP !

Quel est l’aspect de ta mission que tu aimes le plus ?
Ce que j’aime beaucoup dans ma mission, c’est le fait qu’on parte de rien et qu’il y a tout qui est à faire : on a vraiment carte blanche et ça me permet d’avoir une vraie liberté en terme de proposition et de création de projet (même si je suis bien encadré par mon tuteur bien entendu.).

Comment as-tu entendu parler de ta mission, du Service Civique ?
J’avais déjà entendu parler du Service Civique par des amis et des connaissances qui été déjà en mission et ça m’a donné envie de me renseigner d’avantage sur le sujet. C’est en naviguant sur le site du Service Civique que j’ai vu l’offre de mission pour l’UFOLEP. Comme j’avais déjà une affection particulière pour le domaine “E-Sportif”, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion.

Tu as organisé le 23 mars dernier un tournoi E-sport, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ?
On a décidé d’organiser un tournoi sur League of Legends (un des jeux qui comporte le plus grand nombre de joueurs actuellement et qui n’est disponible que sur PC.) dans l’idée de donner un peu de visibilité au projet et faire de la « publicité » pour nos prochains événements. Notre choix s’est porté sur League of Legends puisque c’est un jeu qui a déjà une très grande communauté de joueur bien établie. Il faut savoir que ce tournoi a été co-organisé avec l’équipe du bar gaming 4Gamers à Saint-Etienne qui nous ont donné accès à leurs locaux et à leurs matérielles, ce qui nous a vraiment simplifié les choses.

L’UFOLEP s’investit de plus en plus dans l’E-Sport.

Ce n’était pas trop difficile de trouver des équipes ?
Et bien non pas particulièrement. Il faut dire que nous avons été très efficace en terme de communication pour l’occasion : on a fait ça via une distribution de flyer et de poster un peu partout en ville ainsi que la mise en place de publication sur Twitter et Facebook. On a pu être présent à la Lyon E-Sport avec notre propre stand UFOLEP, donc on a pu directement en parler avec certains joueurs. Au final, ça n’a pas du tout été compliqué de trouver des équipes partantes pour participer.

Est-ce que le tournoi s’est bien passé au final ?
Oui très bien même ! Avec nos 6 équipes participantes, on a pu faire 2 poules de 3 pour que chaque équipe puisse se rencontrer. Pour la finale, on a préféré faire ça en 2 parties gagnantes. Aucun soucis majeurs à déclarer sur le reste du tournoi, mis à part des parties qui ont durées un peu plus longtemps que certaines.

Des projets similaires vont-ils voir le jour à l’avenir ?
Oui totalement ! Notre prochain objectif, c’est de diversifier un peu les jeux proposés pour pouvoir attirer des communautés de joueurs différentes. On a pensé à des jeux populaires tels que Fifa ou Super Smash Bros par exemple. Refaire des tournois sur League of Legends également puisqu’on a eu une très forte demande à ce niveau-là.

Le bar gaming 4Gamer offre un espace et des équipements d’une qualité irréprochable pour les joueurs.

Retour sur ton projet d’avenir, que comptes-tu faire après le Service Civique ?
Alors moi dans l’idéal, j’aimerais reprendre des études dans le domaine de la communication. J’ai été accepté en tant que Lauréat de l’Institut de l’Engagement ce qui va me faciliter l’intégration à des formations un peu difficile d’accès.

Que penses-tu de l’accompagnement fait par la Ligue de l’Enseignement 42 et des événements qu’elle organise ?
J’ai trouvé ça vraiment très intéressant ! J’avais un peu d’appréhension par rapport à la Journée de Rassemblement Départementale, j’avais peur que ce soit un peu redondant, mais au final ça a été un bon moment de partage, c’était vraiment génial de tous se rencontrer entre volontaires ! La formation pour le PSC1 également puisque c’est quelque chose qui nous servira toute notre vie ! Même les journées de Formation Civique et Citoyenne, on peut penser que c’est quelque chose qui va être assez ennuyant, mais qui se révèle être des moments de partage et de rigolades entre volontaires !

Que dirais-tu à quelqu’un qui serait intéressé par le Service Civique, mais qui hésiterait à franchir le pas ?
Et bien, je lui dirais de ne pas hésiter longtemps puisqu’à partir de 25 ans, on est plus éligible pour en faire un, au final, c’est un temps assez court. Je lui dirais également que c’est une expérience humaine incroyable qui permet de se mettre aux services des autres tout en mettant un pied dans le monde professionnel tout en se créant un réseau de contact.

Nos félicitations à l’équipe REROLL Proxima qui est sortie victorieuse de ce 1er tournoi UFOLEP ! 

L’UFOLEP sur les réseaux : https://www.facebook.com/Ufoleploire/

http://www.ufolep.org/?mode=ufolep-en-bref

Le podcast de Lucas : 

 

 

Théo

Bonjour, je suis Théo, le Volontaire WebReporter 2018-2019.